Regards sur l'architecture et l'aménagement en Franche-Comté 2015
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
La typologie du bâti >> L'architecture du XXème siècle >> Théories et mouvements - Architecture XXème siècle
Imprimet

Théories et mouvements - Architecture XXème siècle

L’architecture Art Nouveau

L’Art Nouveau va rechercher l’effet par une grande liberté d’expression inspirée des formes souples des végétaux. Les techniques associent la construction traditionnelle de pierre aux techniques nouvelles du métal et de la brique armée. Le projet relève d’une conception globale mêlant architecture, décoration, mobilier, accessoires... Les architectes et artisans collaborent aux projets, affirmant ainsi l’union de l’art et de la technique, notamment dans la mise en œuvre de matériaux produits à l’échelle industrielle (éléments de fonte, parement de céramique ou de brique, produits verriers…)

 

Le régionalisme

Conçue dans un climat patriotique, l’architecture régionaliste est à la fois une critique de l’uniformité architecturale, une mise en avant des styles régionaux qui illustrent l’âme du pays et une réponse innovante en termes de confort et d’hygiène.

La création d’une architecture locale et pittoresque, empruntant le vocabulaire de l’architecture rurale affirme une identité régionale et un attachement à son pays. Les matériaux nouveaux sont acceptés mais la forme et la décoration doivent présenter une image « traditionnelle » qui s’avère souvent être un décor.

Ce courant a essentiellement concerné l’architecture domestique des zones détruites de la 1ère guerre mondiale et des cités jardins industrielles et l’architecture touristique.

 

L’architecture moderne

La technique du béton armé permet une recherche plastique aboutie et les architectes vont développer une architecture aux lignes épurées et aux volumes simples. En l’absence d’ornementation, c’est le jeu des volumes et leurs proportions qui qualifient l’architecture moderne en réponse à un esprit du 20ème siècle privilégiant la fonctionnalité, la lumière naturelle, le rapport au paysage et à l’extérieur, le confort…

Divers courants architecturaux vont tendre à développer une architecture rationnelle.

-          Le premier exprime la construction dans l’architecture, la structure apparente en façade étant à la fois fonctionnelle et décorative. Les façades affichent une composition rigoureuse en référence à un vocabulaire classique de l’architecture. 

-          le second, largement influencé par l’architecture méditerranéenne dissimule tout élément constructif et codifie un nouveau langage architectural. Les volumes cubiques, les toitures-terrasses, les façades lisses et les larges ouvertures industrielles, les pilotis constituent les 5 points clés de ce mouvement.

Recherche
Nuage de tags
CAUEConseil aux particuliersCadre de vieCULTURECollectivité territoriale
CAUE
© 2013-2017 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web