Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
La typologie du bâti >> L'habitat avant le XXe siècle >> La maison de maître >> La maison de maître de forges du XVIIe au milieu du XIXe siècle
Imprimet

La maison de maître de forges du XVIIe au milieu du XIXe siècle

La métallurgie est attestée en Franche-Comté dans la seconde moitié du XVème siècle. Les guerres qui ravagèrent la Franche-Comté au XVIIème siècle sont suivies, dès l’intégration de la province au royaume de France en 1678 et jusque dans les années 1740, d’une renaissance de la métallurgie.

Les hauts-fourneaux et les forges  ont progressivement fermés dans la seconde moitié du XIXème siècle du fait de l’épuisement des ressources et d’un manque de modernisation.

Les maisons des maîtres de forges constituent des témoins de cette période florissante de l’activité métallurgique. Elles étaient souvent construites à proximité du site industriel. Situées à la campagne, ces usines dépendaient des cours d’eaux et du milieu forestier dont elles étaient tributaires pour leur approvisionnement en énergie.

Au XVII et XVIIIème siècles, les maisons des maîtres de forges étaient, somme toute, des édifices de modestes dimensions.

La révolution a permis une redistribution de la propriété aux maîtres de forges. Ces derniers possédaient dès lors plusieurs sites à la fois, sans construire pour autant un logement patronal sur chaque site.

Description :

Déclinaisons départementales :

25 - Doubs
39 - Jura
70 - Haute-Saône
Recherche
Nuage de tags
CAUECollectivité territorialeConseil aux particuliersCadre de vieCULTURE
CAUE
© 2013-2021 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web