Regards sur l'architecture et l'aménagement en Franche-Comté 2015
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Les unités paysagères >> Haute-Saône (70)
Imprimet

Haute-Saône (70)

Retour au département 70

La dépression sous-vosgienne


Ce type de dépression est caractéristique des bordures de massifs anciens. Ces formes s'installent là ou les roches du socle laissent place aux couches sédimentaires périphériques plus récentes. les eaux souterraines qui circulent le long de cette zone de contact se chargent de minéraux ; leurs qualités thermales sont souvent intéressantes et expliquent l'installation de la ville de cure de Luxeuil avec son paysage urbain caractéristique. En d'autres endroits comme à Ronchamp, le sous-sol renferme du charbon qui a fixé en son temps une activité minière encore lisible dans le paysage. Sur cette bordure sud des Vosges la dépression ne s'inscrit pas en auréole régulière mais elle est fragmentée en plusieurs bassins mal reliés entre eux (Saint-Loup, Luxeuil, Champagney. Les rivières qui descendent des Vosges ont réaménagé la topographie des bassins en y laissant des dépots d'origines et de calibres variés. A cet égard, les glaciers qui ont couvert autrefois les Vosges ont fourni aux rivières des débris en abondance. Les étangs résiduels qui subsistent en grand nombre confèrent une marque distinctive aux paysages de la dépression sous-vosgienne.


Carte : La dépression sous-vosgienne
Voir les photos pour une sous-unité :
Entre Combeauté et Lanterne
L'agglomération luronne
L'agglomération luxovienne
Le bassin alluvial des vallées de l'Ognon et du Rahin
Le pays de Champagney
Les confins sud du plateau des mille étangs
Les plaines et basses vallées de la partie centrale
Recherche
Nuage de tags
CULTUREConseil aux particuliersCAUECadre de vieCollectivité territoriale
CAUE
© 2013-2017 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web