Regards sur l'architecture et l'aménagement en Franche-Comté 2015
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Les unités paysagères >> Doubs (25)
Imprimet

Doubs (25)

Retour au département 25

Entre Doubs et Ognon


Entre la vallée de l'Ognon et la bordure jurassienne, la structure de cette unité est relativement complexe dans la mesure où elle intègre des éléments de relief rigides (ride de la Dame Blanche, forêt de Chailluz) qui redoublent les chaînons de la bordure jurassienne.

Cependant, le trait dominant de l'ensemble est donné par un réseau assez confus de collines calcaires séparées par des dépressions marneuses (avants-monts) que traverse sur une soixantaine de kilomètres l'autoroute A36.

L'occupation du sol est imparfaitement guidée par ces données de structure, même si les bois tendent à occuper les parties hautes, tandis que la polyculture occupe l'essentiel des terroirs villageois, où de nombreux vergers s'accolent aux habitations. Cette trame rurale s'impose dans la partie médiane de la zone.

En revanche, la pointe nord-est est gagnée par la rurbanisation, sous l'influence de Montbéliard et des bourgs riverains du Doubs, comme Clerval et L'Isle-sur-le-Doubs.

L'ouest est dominé par l'emprise urbaine de Besançon qui, au-delà du centre historique et de ses auréoles successives de développement, se traduit par le resserrement des bourgs et villages des alentours aux dépens des terres agricoles. Dans les espaces résiduels, la forêt garde une place considérable. La capitale comtoise en tire avec profit l'image de ville verte.


Carte : Entre Doubs et Ognon
Voir les photos pour une sous-unité :
D'Arcey à Grand-Charmont
Du Jura à Besançon
Entre Baume-les-Dames, Rougemont et Arcey
Entre Besançon, Rougemont et Baume-les-Dames
Recherche
Nuage de tags
Collectivité territorialeCadre de vieCAUEConseil aux particuliersCULTURE
CAUE
© 2013-2017 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web