Regards sur l'architecture et l'aménagement en Franche-Comté 2015
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Les enjeux du XXIème siècle >> Réhabilitation énergétique du bâti ancien >> Les atouts et points faibles du bâti ancien
Imprimet

Les atouts et points faibles du bâti ancien

Lors de travaux de rénovation, il faudra veiller à ne pas dégrader les qualités du bâti tout en veillant à palier les déperditions thermiques.

Faites-vous accompagner par un homme de l'art et par l'Espace Info Energie de votre département.

Description :

Les points faibles

 

 

 

Les déperditions des murs anciens sont difficiles à évaluer du fait de l’hétérogénéité des matériaux, des joints et la présence parfois de vides d’air dans les parois. Les murs et les fenêtres génèrent un effet de paroi froide important, défavorable au confort d’hiver.

 

Contrairement aux idées reçues, un mur de 50 cm d’épaisseur en pierre calcaire est aussi isolant que 2 cm de laine de verre. A épaisseur équivalente, le béton, la pierre, le bois, la brique ou la laine de verre ne laissent pas passer la même quantité de chaleur.

Les principales déperditions thermiques se font par le toit, le plancher bas et les nombreux défauts d’étanchéité à l’air de l’enveloppe.

 

 

 

 

Illustr. 12 Points faibles (source Atheba)


Recherche
Nuage de tags
CAUECollectivité territorialeCadre de vieConseil aux particuliersCULTURE
CAUE
© 2013-2017 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias