Regards sur l'architecture et l'aménagement en Franche-Comté 2015
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Imprimet

Isolation

En matière d’isolation, il faut aller à l’excellence tout de suite.

La plupart des maisons et immeubles collectifs sont en classe E, F ou G.

L’objectif ne doit pas être de les rehausser d’une classe ou deux mais de viser directement l’étiquette A ou B.

Ce qui coûte cher dans l’isolation, ce n’est pas tant l’isolant que la mise en œuvre complète des systèmes : échafaudage, finitions, etc…

Description :

Les planchers

Si les conditions le permettent, il est judicieux d’isoler le plancher bas qui à lui seul peut représenter de 7 à 10 % des déperditions totales.

 

 

 

Si on dispose d’un sous-sol ou d’un vide sanitaire, on pourra facilement isoler la dalle par-dessous, en prévoyant 10 à 15 cm d’isolant.

 

 

 

Illustr. 27 Isolation sous plancher

 

 

 

 

 

Sur terre-plein, c’est dans le cas d’une rénovation lourde qu’il faudrait décaisser pour assurer un bon drainage et la pose d’un isolant sous chape.

 

 

 

Illustr. 28 Isolation sur sol existant

 

 

 

Point de vigilance :

 

Les Produits Minces Réfléchissants (PMR) quelquefois appelés malheureusement isolants minces ne sont pas des produits miracles : quelques centimètres ne sont pas équivalents à 20 cm d'isolant "classique" comme les publicités l’ont parfois laissé croire! Ils sont coûteux et susceptibles de jouer  un rôle de complément d'isolation et il faut les poser avec une grande précaution (mettre une lame d’air entre la paroi et l’isolant) pour qu'ils n'engendrent pas de désordres (risque de condensation).

 

 

Tableau isolations des planchers

 

 

        Illustr. 29

 



Recherche
Nuage de tags
Collectivité territorialeCadre de vieCULTUREConseil aux particuliersCAUE
CAUE
© 2013-2017 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias