Imprimet

Des spécificités locales

Les maisons paysannes nous transmettent des savoir-faire, des qualités constructives et esthétiques qu’il nous appartient de protéger au risque de les voir peu à peu disparaître à jamais. Les conseils suivants tiennent compte des particularités de l’architecture locale pour intervenir sur le bâti ancien tout en le respectant.

Description :

Déclinaisons départementales :

39 - Jura

Le Val d'Amour

Lors de l’aménagement des combles, compte tenu du débord de toit et des croupes, il est préférable de poser des châssis de toit sans saillie, plutôt que des lucarnes.

Les tuiles seront de préférence plates et de couleur rouge nuancé ou rouge-brun.

Le retour en équerre de l'habitation ne doit pas être confondu avec une tour.

Le pan de toit doit avoir la même pente sur toute sa longueur. Une rupture de pente peut poser des problèmes d'étanchéité et fait référence au modèle voisin bressan.

La gouttière sur l'auvent et les descentes sont à prévoir en fonction de la façade. Le zinc est un matériau dont la couleur et la matière assurent la discrétion sur la façade.  


La Bresse

Lors de l’aménagement des combles sur les toitures dotées de coyau, il est préférable de poser des châssis de toit plutôt que des lucarnes de façon à ne pas complexifier le volume.

Sur une toiture plus simple, les lucarnes sont acceptables en nombre limité et sans interrompre la gouttière.




Fermer     Imprimer