Regards sur l'architecture et l'aménagement en Franche-Comté 2015
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
La typologie du bâti >> L'habitat avant le XXe siècle >> La maison vigneronne
Imprimet

La maison vigneronne

La maison vigneronne est dédiée à une activité dominante de viticulture.

Quel qu'en soit le type, l’habitat et les locaux liés à l’activité sont regroupés dans un même bâtiment.

La maison vigneronne témoigne d’un passé agricole vieux de plus d’un siècle où la culture de la vigne était plus ou moins présente et se situe dans des secteurs dans lesquels se conjuguent une topographie de coteaux, un sol argilo-calcaire et une orientation sud ou ouest. Dans de nombreux villages, la viticulture était la principale ressource jusqu’à l’arrivée du phylloxéra en 1892.

 

Illustrations 1, 2. Château-Chalon, Jura, paysage viticole.

 

Elle se décline en plusieurs types selon les influences géographiques, le relief, les matériaux trouvés sur place ou l’évolution économique.

Typologies
39 La maison vigneronne à cave enterrée
Cette maison de ville est étroite et présente sur le trottoir un trappon descendant à la cave.
39 La maison vigneronne à cellier
Le cellier en rez-de-chaussée ramène l'habitat de maison à l'étage.
39 La maison vigneronne mixte
Le cellier de cette maison étant semi-enterré, on accède à l'habitation par quelques marches.
39 La maison de polyculture vigneronne
Il s'agit d'une maison bloc adaptée à l'activité vigneronne par l'ajout d'une cave.
39 La maison vigneronne bourgeoise
Les entrées vigneronnes occupent tout le rez-de-chaussée de cette grande maison.
Recherche
Nuage de tags
Collectivité territorialeConseil aux particuliersCadre de vieCAUECULTURE
CAUE
© 2013-2017 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web