Regards sur l'architecture et l'aménagement en Franche-Comté 2015
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
La typologie du bâti >> L'architecture du XXème siècle >> L'habitat - Architecture XXème siècle
Imprimet

L'habitat - Architecture XXème siècle

Le XXème siècle se caractérise par l’accentuation de l’exode rural amorcé au siècle précédent et par une forte progression démographique, due notamment aux progrès de santé.

Il se caractérise également par une amélioration de la qualité des logements et une individualisation des foyers qui refusent les cohabitations familiales traditionnelles.

Pour répondre à cette demande massive d’un habitat digne, la production de logements s’est organisée, notamment en termes d’habitat collectif.

En Franche-Comté, comme partout en France, la construction de logements est un phénomène urbain, dans les périphéries des villes et les époques successives ont apporté des solutions différentes.

Les opérations groupées de maisons et d’immeubles étant les plus représentatives de la production du XXème siècle, il a été décidé de les traiter dans ce chapitre par ordre chronologique.

Description :

Les enjeux

 

 

 

  • Les espaces publics sont un enjeu majeur des quartiers résidentiels où la voiture devient omniprésente. La multiplication des parkings et la désaffection des espaces collectifs provoquent leur disparition progressive.
    La requalification et l’animation des espaces publics sont des conditions sine qua non de leur pérennité.

 

 

Illustr. Dole (39), quartier des Mesnils Pasteur

  • L’aspect général était dû à une composition d’ensemble collective et à un statut locatif qui interdisait toute modification. A une époque où les constructions s’individualisent, les travaux de rénovation et de modernisation se multiplient et modifient lourdement le paysage bâti. Ces transformations concernent notamment les maisons jumelées ou groupées et les clôtures.
    L’enjeu est de concilier une évolution et une amélioration de l’habitat qui conserve la qualité du cadre de vie créé par l’ensemble.
Illustr. Tavaux (39) : un ravalement de façade (photo 2) qui individualise le logement au détriment de la composition d'ensemble

 

Illustr. Tavaux (39), cité ouvrière : photo 1, clôture d'origine - la transformation des clôtures (photo 2) modifie l'alignement de la rue

 

Illustr. de gauche : Salins-les-Bains (39), maison jumelée, façade arrière
Illustr. Champagnole (39), maison jumelée, façade sur rue


Dans ces deux exemples, les façades au premier plan sont conservées à l'identique, seules les façades à l'arrière-plan et les entrées sont individualisées, favorisant la composition d'ensemble.


  • La création de liaisons physiques et visuelles avec la ville est indispensable dans un projet de ville où les voies constituent un maillage et relient les quartiers entre eux. 

 


Recherche
Nuage de tags
CAUECULTURECollectivité territorialeConseil aux particuliersCadre de vie
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web