Regards sur l'architecture et l'aménagement en Franche-Comté 2015
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Glossaire

Glossaire

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z
P
Pan coupé :
n.m. Pan de mur remplaçant l'angle abattu de la rencontre de deux murs.
Pan de bois :
n.m. Ensemble des pièces de charpente assemblées dans un même plan formant l'ossature d'un mur porteur. Voir aussi Colombage.

Panne :
n.f. Pièce horizontale d'une charpente de comble.
Panne faîtière :

n.f. Pièce horizontale d'une charpente qui porte l'extrémité supérieure des chevrons.

Panne sablière :

n.f. Pièce horizontale d'une charpente qui couronne le mur gouttereau à la base du comble.

Panouille :
n.f. [Terme populaire] Une panouille de maïs est un épis de maïs.
Parement :

n.m. Face visible d'un élément de construction (Pierre, moellon, briques...) 1. Surface visible d’une construction en pierre. 2. Côté visible d’une pierre dans un ouvrage de maçonnerie.

Pas de moineau :

n.m. Synonyme de redent.

Patiner (se) :
v.i. Se couvrir avec le temps d'un dépôt très fin sur la pierre (patine) ou coloration du bois (souvent en gris). Cela est dû à l'action des intempéries (pluie et soleil notamment).
Péristyle :
n.m. Colonnade à plusieurs retours, sur le périmètre complet ou presque complet d’un bâtiment, d’une cour, d’une place…
Persienne :
n.f. Dispositif de fermeture externe d'une baie, fait de panneaux articulés repliables de part et d'autre de l'ouverture.
Perte :

n.f. [Géologie] Lieu où une rivière "se perd", descendant d'abord verticalement dans le sous-sol calcaire. Ensuite, le cours d'eau ayant atteint des couches imperméables devient une rivière souterraine.

Petit bois :

n.m. Pièce de faible section divisant les châssis (d’une fenêtre, etc.) pour en permettre le vitrage à petits carreaux.

Piédroit :

n.m. Montant portant le linteau d’une baie. Il peut être isolé (colonne, pilier, etc.).

Pierre à (de) jumeaux :

n.f. [Local] Piédroit séparant deux baies comme la porte et la fenêtre de la cuisine par exemple et portant les deux linteaux de ces ouvertures.

Pierre à évier :

n.f. Pierre creusée fixée sur la façade où les gens faisaient leur toilette et lavaient leur vaiselle.

Pierre de Mièges :
n.f. Pierre de couleur jaune safran, issue du site de production de Mièges, commune proche de Nozeroy dans le Jura.
Pierre de taille :
n.f. Pierre présentant des pans dressés et des arêtes vives. Elle peut être prétaillée en carrière en petits blocs de dimensions standardisées.
Pierre levée :

n.f. Bloc de pierre plus ou moins allongé dressé verticalement. Utilisé pour délimiter les champs ou les jardins.

Pierre sèche :

L’architecture en pierre sèche est l’un des premiers patrimoines bâtis par l’homme dès la préhistoire. Cette technique de pierres brutes sans liant se perfectionne au cours du temps pour des usages agricoles, pastoraux, d’habitat rural, et devient un véritable art paysan.

Pignon :
n.m. Partie supérieure d’un mur pignon ou d’un mur de refend parallèle aux fermes, correspondant à la hauteur du comble.
Pilastre :
n.m. Elément vertical formé par une faible saillie rectangulaire d’un mur, généralement muni d’une base et d’un chapiteau.
Pisé :
n.m. Maçonnerie rurale rustique en terre grasse argileuse.
Plante hygrophile :
n.f. Plante qui pousse  sur les terrains humides.
Plate-bande :
n.f. 1. [Jardinage] Bande de terre cultivée souvent plantée de fleurs se trouvant en bordure de bâtiment ou de route. 2. [Architecture] Ouvrage rectiligne formant le couvrement d'une baie. 3. [Charpente] Plaque d'assemblage bout à bout de deux pièces de charpente. 4. [Maçonnerie] Large moulure plate en saillie sur un mur. 5. [Menuiserie] Longue latte d'encadrement d'un parquet comportant une moulure en creux permettant l'emboitement sur une autre latte contiguë.
Plateau :
n.m. 1. [Architecture] Large planche de bois massif résultant de la première coupe du tronc d'un arbre ou d'une partie de celui-ci avant qu'il ne soit équarri. 2. [Géographie] Etendue de pays assez plate présentant un "relief en creux" où les parties hautes planes et assez étendues dominent des vallées étroites et souvent encaissées.
Platelage :
n.m. Ensemble de planches ou de madriers assemblés bord à bord.
PLU :
abrév. Plan Local d'Urbanisme, anciennement POS (Plan d'Occupation des Sols).
PLUI :
abrév. Plan Local d'Urbanisme Intercommunal.
PNR :
abrév. Parc Naturel Régional.
Poêle :
n.m. [Montagne jurassienne] Pièce située à coté de la cuisine servant aussi de chambre à coucher.
Poinçon :
n.m. Pièce verticale centrale d'une ferme de charpente, au sommet de laquelle sont assemblés les arbalétriers.
Polyculture :
n.f. Production simultanée de plusieurs cultures sur une  exploitation agricole.
Pont de grange :

n.m. Synonyme de levée de grange.

 

Porte cochère :
n.f. Porte dont les dimensions permettaient l'entrée d'un voiture à cheval.
Portée :
n.f. Dimension horizontale mesurée entre les points d’appui d’une construction. cf. arc voûte.
Poteau sur dé :
n.m. Poteau en bois reposant sur un socle en pierre ou maçonné appelé dé.
Pré de fauche :
n.m. Pré ou Prairie dont l'herbe est destinée à être fauchée pour servir à l'alimentation du bétail.
Proto-industrie :

[Avant l’industrie] Terme économique désignant la première forme d’organisation du travail pour la fabrication d’objet en série. Il se traduit concrètement par des petits ateliers situés en milieu rural, exploitant des ressources naturelles comme matériau de base à l’artefact ou comme force motrice. Apparue principalement entre 1650 et 1860, soit avant la première révolution industrielle.

Pulvérulent :
Qui a la consistance de la poudre, qui est à l’état de poussière ou qui se réduit facilement en poudre ou en poussière.

> Voir les sources bibliographiques
Recherche
Nuage de tags
Conseil aux particuliersCAUECULTURECadre de vieCollectivité territoriale
CAUE
© 2013-2017 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias