Regards sur l'architecture et l'aménagement en Franche-Comté 2015
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Glossaire

Glossaire

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z
E
Ebauche :

n.f. Espace de stockage que l’on trouve aux différents étages dans la grange-haute.

Ecart :
n.m. Maison située à "l'écart" ou éloignée du village.
Echange thermique :

n.m. Transfert d'énergie sous forme de chaleur ou de froid d'un corps vers un autre. Les échanges thermiques peuvent se faire par conduction par exemple de l'intérieur d'un bâtiment vers l'extérieur à travers un mur, l'échange thermique se poursuit jusqu'à ce que les deux milieux aient la même température. Les échanges thermiques peuvent se faire également par convection. Dans ce cas, la chaleur est transférée par un fluide en mouvement.

 

Echarpe :

n.f. 1. [Architecture] Petite moulure qui ceinture un châpiteau ionique. 2. [Menuiserie] Pièce de bois disposée de biais entre les traverses d'une ossature de pan de bois.

Ecurie :
n.f. 1.Local où sont abrités les chevaux. 2. [Régional] Etable.
Efflorescence :

n.f. Transformation des sels qui perdent leur eau de cristallisation en devenant pulvérulents.

Ellipse :
n.f. Courbe plane ovale fermée comportant un grand et un petit axe.
Embouche :
n.f. Engraissement du bétail dans les prés.
Embrassure :
n.f. Ensemble de quatre chevrons assemblés par emboitement constituant un cadre qui sert à ceinturer la cheminée.
Embrasure :
n.f. Espace ménagé dans l’épaisseur d’une construction par le percement d’une baie.
Enclos :
n.m. Espace de terrain entouré d'une clôture.
Enduit à la chaux :
n.m. Mélange pâteux qu’on étend en couches minces sur une paroi de maçonnerie brute pour lui donner une surface uniforme décorative et la protéger des intempéries. Un enduit dit traditionnel est un mortier de chaux et de sable qui est constitué de trois couches : la première, le gobetis, peu épaisse et rugueuse, bouche les joints et les trous - la deuxième, le corps d’enduit, recouvre la maçonnerie, on l’appelle aussi crépi - la troisième est un enduit de finition qui constitue le parement.
Enduit à pierres vues :
n.m. [Définition de l'article 11.24 des Documents Techniques Unifiés DTU] "Enduit dont les joints largement beurrés sont arasés à fleur de pierre, il faut remplir les creux et faire disparaître dans l'enduit les pierres en retrait". Avec cette technique, seules quelques pierres débordent, viennent poindre à la surface du mur contraignant à la finition dite "pierres apparentes" où il s'agit d'obtenir des joints réguliers.
Entrait :
n.m. Pièce maîtresse horizontale d’une ferme de charpente, dans laquelle sont assemblés les pieds des arbalétriers ou des jambes de force.
Entretoise :
n.f. Pièce de bois ou métallique horizontale servant à maintenir un espacement constant entre deux pièces de bois et à consolider leur assemblage. Cf croquis exemple à Pan de bois
Epi de faîtage :
n.m. Extrémité supérieure d'un poinçon, taillé en pointe et dépassant au dessus du faîtage. Ornement en métal ou en céramique, formé de plusieurs éléments embrochés sur une tige placée au sommet d'un toit.
Epierrage :
n.m. Opération consistant à débarrasser un terrain des pierres qui jonchent le sol.
Equarissage :
n.m. Taille d'un bloc de bois.
Equarri :
adj. Qualifie un bloc de bois ou de pierre taillé plus ou moins grossièrement en long prisme de section carrée.
Essartage :
n.m. Défrichement d'un terrain boisé par arrachage ou brulâge dans le but de le mettre en culture.
Essentage :
n.m. Revêtement mural ou couverture de toiture en essentes.
Essente :
n.m. Planchette de bois en forme d'ardoise servant de matériau de couverture ou de bardage.

> Voir les sources bibliographiques
Recherche
Nuage de tags
CAUECadre de vieCollectivité territorialeCULTUREConseil aux particuliers
CAUE
© 2013-2017 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias