Regards sur l'architecture et l'aménagement en Franche-Comté 2015
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Glossaire

Glossaire

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z
A
Acide carbonique :
n.m. [Chimie] Acide dérivé du Carbone. C03H2
Allée de grange :

n.f. Couloir ou passage ouvert depuis le porche de l’entrée de la grange qui traverse le bâtiment en largeur. Sur le côté droit ou gauche de ce passage en partant du porche (la travée correspondant à l’écurie pouvant être à droite ou à gauche du porche), une cloison de bois dans laquelle sont aménagées des ouvertures permet l’acheminement du fourrage pour le bétail de l’écurie. Du même côté, une échelle permet l’accès à la grange proprement dite située à un niveau supérieur.

 

Allège :

n.f. Pan de mur léger ou panneau compris entre une fenêtre, un vitrage et le plancher.

Alluvions :
n.m.pl. Eléments minéraux plus ou moins fins transportés par les cours d'eau et qui se déposent en aval dans le fond des rivières ou des fleuves.
Alpage :
n.m. Prairie naturelle aux herbes courtes des hautes montagnes, située au-dessus de la limite de la forêt.
Ancelle :
n.f. Bardeau d'épicéa fendu utilisé jusqu'au XVIIIe siècle en couverture de 70 à 90 cm de long pour 1,5 cm d'épaisseur.
Anchâtre :
n.f. [Montagne jurassienne] Sorte de bac ou de compartiment cloisonné en bois et ouvert vers le haut où sont stockées les récoltes d'orge, d'avoine et de froment de la maison pastorale.
Ancre :
n.f. [Bâtiment] Pièce de métal fixée sur un élément de construction (moellon, bloc préfabriqué, béton...). Elle sert  à retenir une paroi, une cheminée ou à consolider un angle de mur.
Anse de panier :

n.m. Courbe d'aspect voisin de l'éllipse dite en "anse de panier" obtenue en raccordant des arcs de cercle de deux rayons différents. 


Anticlinal :
n.m. [Géologie] Forme de relief plissé. Les couches géologiques s'inclinent en direction opposée de part et d'autre de la partie sommitale du pli. Dans le jura les anticlinaux correspondent souvent à des monts.
Appareillage :
n.m. Action ou manière de disposer les pierres ou les briques qui composent une maçonnerie.
Appentis :
n.m. Bâtiment adossé à une construction plus haute.
Arbalétrier :
n.m. Pièce de charpente oblique, élément de la ferme : les deux arbalétriers portent les versants du toit. Ils sont généralement assemblés à leur base dans un entrait et à leur sommet commun  dans un poinçon.
Arc :
n.m. [Architecture] Elément architectural en général cintré supportant une charge et enjambant un espace vide, une ouverture ou un passage. Il est porté par deux points d'appui et peut être surbaissé, en plein cintre ou présenter de multiples formes (droits, angulaires, brisés...).
Arc de décharge :
n.m. Arc qui surmonte le linteau d'une baie.
Arc en plein cintre :
n.m. Arc segmentaire égal au demi-cercle.
Arc surbaissé :
n.m. Arc dont la partie verticale (reliant le sommet de l'arc au plan horizontal correspondant à sa partie basse) est inférieure à la moitié de sa partie basse.
Ardoise :
n.f. Pierre tendre et feuilletée, proche des schistes, d'un gris bleuté plus ou moins foncé et parfois mauve ou verdâtre, inaltérable à l'air et imperméable. Elle est utilisée principalement comme materiau de couverture pour les toitures dont la pente est supérieure à 20 %.
Are :
n.m. [Agronomie] Unité de mesure, utilisée en agriculture et par extension dans le domaine  foncier correspondant à 100 m2.
Argile :
n.m. Roche sédimentaire se présentant en feuillets constitués de grains très fins de dimensions inférieures à 2 millièmes de millimètre.
Argile de décalcification :
n.m. Résidu de la dissolution par l'eau de pluie, riche en acide carbonique, du carbonate de chaux  présent en grande proportion dans les calcaires. Il recouvre notamment le fond des dolines et donne un sol très fertile.
Arpent :
n.m. [Agronomie] Ancienne mesure agraire équivalente entre 20 et 50 ares.
Artisanat :

subst. m. Ensemble organisé des artisans, groupe professionnel qu'ils constituent. L’artisan pratique un métier manuel selon des normes traditionnelles.

Atelier-ferme :

(n.m.) Ferme dont l’activité principale est la fabrication pour la vente d’objets mais où l’activité agricole est maintenue pour faire vivre ouvriers et exploitants. C’est une entreprise limitée, une proto-industrie. Souvent seuls les membres de la famille travaillent à la fabrication d’objets, mais des entreprises prospères employaient une dizaine d’ouvriers.

Atrium :
n.m. Cour entourée de portiques.
Attente :

n.f. Chacune des pierres d’un mur laissées en saillie de façon à servir de liaison avec une maçonnerie à venir.

Attique :

n.m. En architecture, dernier niveau d’un édifice, qui n’a généralement que la moitié de la hauteur des niveaux inférieurs. L’attique termine donc une façade.

Auvent :
n.m. Petit toit en surplomb, d'un seul pan, couvrant un espace à l'air libre situé devant une baie ou une façade, destiné à protéger l'habitation du vent et du soleil.
AVAP :
abrév. Aire de Mise en Valeur de l'architecture et du patrimoine, anciennement ZPPAUP.

> Voir les sources bibliographiques
Recherche
Nuage de tags
CAUECULTURECadre de vieConseil aux particuliersCollectivité territoriale
CAUE
© 2013-2017 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web